Chargement...

Régulation automatique des besoins d'extraction - cuisine pro

Ventilation intelligente pour cuisines professionnelles - Dispositif CONCEPT AZUR. Economie d'énergie jusqu'à 60% par la modulation automatique et instantanée des besoins en ventilation.

L'efficacité de captation des polluants d'une cuisine professionnelle nécessite forcément de très gros apports d'air neuf. En moyenne, le taux de renouvellement d'air du local est rarement inférieur à 100 fois son volume par heure et peut rapidement avoisiner les 150 fois. Il existe déjà des techniques de captation pouvant limiter au mieux ces apports, mais la physique à ses contraintes que seule la grandeur des masses d'air employées peut satisfaire.

En raison des dégagements émis par les équipements professionnels, le système de ventilation assurera à la fois l'évacuation des vapeurs grasses et des calories. L'encrassement inévitable du circuit d'évacuation, rend déjà les dispositifs de récupération d'énergie traditionnels peu adaptés.



iris bleu



Implantation des iris bleu


iris bleu et
thermo-transmetteur



Interface utilisateur

Les différentes étapes, tout au long du cycle de production, génèrent des besoins d'évacuation excessivement variables. Les coups de feu ne représentant en fait qu'une très faible partie du cycle. Il faudra malgré tout, adapter un dispositif d'extraction à la hauteur des besoins extrêmes.

Au delà de ces contraintes d'efficacité, le confort et la santé des occupants conditionnent inévitablement le traitement des apports d'air neuf. Il faudra donc réintroduire l'air neuf préalablement réchauffé en période froide. D'où un besoin en énergie non négligeable nécessaire à son traitement. Il peut même dans certains cas, être supérieur à celui nécessaire au seul fonctionnement des équipements de cuisine.

La technique de la ventilation intelligente repose sur trois évidences :

  • Eviter les consommations inutiles avant même d'envisager en récupérer une partie.
  • Evacuer et réintroduire l'air au juste besoin instantané.
  • Admettre que la variation permanente des besoins ne peut être gérée manuellement.

La garantie de l'excellence du gain d'énergies tout en préservant l'efficacité de captation, passe avant tout par l'analyse instantanée du besoin et la réactivité du dispositif. Le système Concept AZUR détecte les variations et transmet l'ordre de modulation en moins d'une seconde. Le dispositif s'attachera donc à évacuer et réintroduire le strict nécessaire en temps réel.

Fonctionnement du dispositif CONCEPT AZUR

Sur l'analyse des sources de pollution, le dispositif Concept AZUR pilote les organes de ventilation. Un capteur optique hybride détecte la concentration des polluants dans le volume de cantonnement des hottes « Iris bleu » et un capteur thermique détecte la température du flux à chaque piquage sur le réseau d'extraction « Thermo Transmetteur ».

Concept Azur

Ces capteurs transmettent les informations vers une unité d'analyse « NeuronE » qui calcul le besoin par un algorithme qui s'auto étalonne suivant la luminosité ambiante, l'encrassement des capteurs et les habitudes de cuisson. La synthèse est retransmise à une autre unité de gestion « CerveauU » qui calcul les débits d'air appropriés et renvoie les ordres de pilotage à des variateurs de fréquence. Ces mêmes variateurs adapteront la vitesse des groupes d'extraction et de soufflage au niveau des débits d'air souhaités. Une interface utilisateur « CerveletT » placée généralement sur la face avant de la hotte, sert d'organe de contrôle et de pilotage du dispositif.

Stop / Auto / Manuel et contrôle visuel des défauts.

Schéma de raccordement du dispositif

Concept azur schema